Luke Farrier Proulx Ltd.

Au cours des années, j’ai pu voir les habitations rurales qui entouraient nos fermes changer de propriétaires et succomber inévitablement à la périurbanisation. Et chaque fois qu’un nouveau propriétaire arrive, les espaces naturels diminuent, de grands espaces arborés disparaissent, des arbustes sont coupés et les fleurs sauvages sont arrachées. Les habitats indigènes sont ainsi détruits par un code non écrit que personne ne remet jamais en question et qui est cultuellement conditionné. Il s’agit du code de la périurbanisation : tondre la pelouse, court et souvent. Le résultat, ce sont des terrains écologiquement stériles. La vie sauvage, les oiseaux et les pollinisateurs disparaissent avec leurs sources alimentaires, leurs lieux de reproduction et leurs abris. Cette disparition se produit à une vitesse terrifiante, sous mes yeux désolés, et cela devient la norme. Cette prise de conscience s’accompagne d’une responsabilité, celle d’agir pour changer le cours des choses. Chaque entreprise et individu a, de manière intrinsèque, l’opportunité de devenir un défenseur de l’environnement. En devenant une Entreprise amie des abeilles, nous pourrons, en tant entrepreneurs et citoyens engagés, ajouter notre voix et nos actions au mouvement collectif et ainsi amplifier ce message si crucial : protéger les pollinisateurs et leurs habitats pour notre salut et pour le leur.

The result is an ecological wasteland. Wildlife, birds and pollinators are disappearing along with their food sources, nesting sites and shelter before my eyes with heartbreaking, terrifying speed this diminished state becomes the new normal. And with that knowledge comes a responsibility to positively act for a greater good. Every business (and individual) has inherent, unique opportunities to advocate for the environment. Becoming a designated Bee City Business will allow us, as small business owners and committed individuals, to add our voice and actions to a collective chorus and amplify the simple, crucial message: protect the pollinators and their habitat – for our sake and theirs.