Ville de Waterloo

Ville des abeilles Waterloo

Waterloo devient la 12e ville des abeilles au Canada

La Ville de Waterloo dirige actuellement plusieurs programmes et initiatives communautaires qui soutiennent des populations de pollinisateurs indigènes en bonne santé. Les projets de parcs communautaires comprennent des plates-bandes, des zones tampons de clôtures vivantes, des bordures de pollinisateurs autour des potagers communautaires, l'élimination des espèces végétales envahissantes et la plantation communautaire de fleurs sauvages, d'arbres et d'arbustes.

De nouvelles initiatives comme celle de la Ville Enterrement vert fournit un moyen naturel de prendre soin du défunt avec des conséquences environnementales minimes. Le site est situé dans un cadre naturel, permettant la croissance de fleurs sauvages et de graminées indigènes (photo ci-dessous).

celui de Waterloo Groupe de travail sur les pollinisateurs, créée en mai 2018, se compose de nombreuses « abeilles ouvrières » désireuses d’apprendre, d’éduquer et de participer à des événements locaux et à des activités d’intendance. Ces bénévoles fournissent des conseils pédagogiques via notre bulletin d'information électronique Bee City, proposent des activités éducatives pratiques lors d'événements locaux et organisent des activités d'intendance communautaire dans les parcs de la ville. Notre message clé est que les résidents réduisent leur pelouse et plantent une parcelle de pollinisateurs.

Mars 2024

Renouvellement 2024

En 2023, les groupes de quartier et communautaires ont réalisé les projets suivants dans les parcs municipaux :

• entretien continu de 6 potagers communautaires (dont quatre qui ont intégré une bordure pour pollinisateurs composée de fleurs sauvages indigènes entourant le jardin)

• Entretien continu de 17 projets de parcs à long terme de Partners in Parks impliquant des plates-bandes de jardin, des zones tampons végétalisées ou la plantation et l'entretien de grands arbres.

• 2 nouveaux jardins pour pollinisateurs au parc Bolingbrooke et au parc Bluestream

• Groupe de quartier gérant la moutarde à l'ail envahissante dans la forêt de cèdres blancs (année 2)

• 5 événements communautaires de plantation impliquant la plantation de fleurs sauvages, d'arbres et d'arbustes indigènes dans des zones naturelles du parc Bechtel, du parc RIM et du parc Waterloo.

Le Conseil a approuvé des mises à jour des règlements qui permettent une plus grande flexibilité dans la manière dont les zones naturalisées sont établies et entretenues sur les propriétés résidentielles, en plus de permettre aux résidents d'exploiter les jardins des boulevards ou des impasses dans le cadre de lignes directrices spécifiques. Cette approche réfléchie optimise l’utilisation des terrains appartenant à la Ville pour atteindre les objectifs stratégiques liés à la durabilité communautaire et environnementale complète et à l’action climatique.

Mars 2024

janvier 2020

Renouvellement 2020

Waterloo est un fier partenaire de l'initiative Bee City, qui vise à sensibiliser les résidents aux pollinisateurs indigènes et à leur offrir la possibilité de réduire la pelouse tondue et de planter des parcelles de pollinisateurs saines.

Le groupe de travail sur les pollinisateurs de Waterloo, créé en mai 2018, est composé de nombreuses « abeilles ouvrières » désireuses d'apprendre, d'éduquer et de participer à des événements locaux et à des activités d'intendance. Avoir un mandat clair et une description de poste de bénévole fournit des attentes claires en tant que bénévole au sein du groupe de travail, ce qui contribue au bon fonctionnement du comité.

En moins de deux ans, ils ont créé des informations éducatives (une affiche sur leurs fleurs préférées et un bulletin d'information du printemps), du matériel d'exposition et d'artisanat, des cadeaux (crayons, graines de fleurs et d'herbes sauvages indigènes), des dessins de maquillage et du matériel promotionnel avec l'aide de la Ville. Équipe de communication.

Le groupe de travail sur les pollinisateurs a lancé un formulaire d'inscription en ligne pour les résidents souhaitant en savoir plus sur les pollinisateurs et s'impliquer dans les activités d'intendance communautaire. À ce jour, cela a suscité l'intérêt de 30 résidents, qui ont suggéré des domaines d'intérêt à explorer à l'avenir. Nous établissons des liens avec nos universités locales pour impliquer la communauté étudiante dans des activités d'intendance, partager des informations et apprendre les uns des autres.

Le Waterloo Chronicle a publié un article intitulé « QUE SE PASSE-T-IL ICI : Des bénévoles de Waterloo créent du buzz avec un jardin de pollinisateurs à University Downs Park » le 30 septembre 2019. Ce projet de patch de pollinisateurs a été dirigé par un résident local, Les Misch, avec le soutien du Pollinator Working. Groupe et résidents voisins.

janvier 2020

Mars 2018

Application Ville des abeilles

La division des Services communautaires, de l'Environnement et des Parcs de la Ville de Waterloo présente actuellement
entreprend un certain nombre de programmes et d'initiatives qui soutiennent des populations de pollinisateurs indigènes en bonne santé, notamment :

• Favoriser l'éducation environnementale lors d'événements locaux
• Favoriser l'intendance communautaire par le biais de programmes d'intendance environnementale (par exemple, le programme Partners in Parks, le groupe de travail des citoyens de Laurel Creek)
• Soutenir la naturalisation des parcs passifs grâce à notre programme de plantation communautaire impliquant la plantation d'arbres, d'arbustes, de fleurs sauvages et de plantes herbacées forestières indigènes.
• Soutenir les initiatives de potagers communautaires dans les parcs publics
• Plantez des milliers de fleurs annuelles dans des parterres, des paniers suspendus et des jardinières.
• Plantez des arbres à fleurs dans les parcs et les boulevards.
• Le programme Living Legacy (2017) a fait don de 2,017 XNUMX arbres indigènes aux résidents de Waterloo pour qu'ils les plantent sur leur propre propriété privée.
• Politiques et lignes directrices élaborées concernant les efforts de naturalisation : politique de naturalisation (2008) ; Stratégie de tonte (en cours) ; Mélange de graines indigènes (en cours)
• Normes de politique interne relatives aux nids d'abeilles, de guêpes et de frelons dans les arbres des boulevards et des parcs (2008)
• Acquisition de terres environnementales et de zones tampons associées pour une préservation à long terme, comme la régénération naturelle des terres McNalley (ancien champ de luzerne) et l'établissement de la réserve environnementale de l'Université de Waterloo autour du parc sportif de Westmount.
• Projet pilote de fleurs sauvages (prairie adjacente à Forested Hills ESPA#19)

Mars 2018
Ville des abeilles Waterloo

Galerie de Photos